| Nouvelles | Bonnes mœurs et maillot de bain en 1947

Bonnes mœurs et maillot de bain en 1947

29/06/2015

Capsules d'histoire

Lors de la séance du conseil du 7 juillet 1947, le Règlement 224 pour la sauvegarde de la décence et des bonnes moeurs est adopté. Ce règlement stipule qu'il est interdit de se baigner ou de se laver dans les eaux publiques ou en plein air, sauf aux endroits désignés. Selon ce règlement, il est également défendu de se baigner à ces endroits sans revêtir un « costume de bain complet et décent ».

À cette époque, il est défendu de porter des costumes ou vêtements indécents dans les chemins et places publiques de la municipalité. Les hommes ne peuvent se promener torse nu et leurs culottes ou maillots doivent descendre à au moins 2 pouces au-dessus de la rotule du genou. Pour les femmes, les culottes ou maillots non recouverts d'une jupe sont interdits. Les costumes deux pièces, soit une jupe, un maillot ou une culotte accompagnés d'un soutien-gorge, une brassière ou un mouchoir sont prohibés. Elles doivent porter un maillot une pièce recouvert d'une jupe.

Le chef de police et les officiers voient à ce que le règlement soit respecté. Contrevenir à ce dernier est passible d'une amende d'un montant entre 5 $ et 20 $. De nos jours, une telle amende équivaut à un montant entre 60 $ et 250 $ selon le calcul de l'inflation de la Banque du Canada. À défaut de paiement dans les 15 jours, les contrevenants sont passibles d'un emprisonnement d'un maximum de 30 jours. 

Les moeurs ont évolué depuis 1947 et c'est le moins que l'on puisse dire. Seulement 68 ans nous séparent de ce règlement. Aujourd'hui, les bikinis ou shorts courts ne sont plus considérés comme des vêtements indécents et on les retrouve même ailleurs que dans les lieux publics de baignade.