| Nouvelles | Capsules d'histoire | « Concession en bois debout »

« Concession en bois debout »

30/05/2014

Capsules d'histoire

Certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu cette expression.  On la retrouve dans l’extrait de procès-verbal qui suit, adopté par le conseil municipal le 23 février 1856.

Cet extrait concerne l’ouverture d’un chemin de frontière entre les concessions Ruisseau Beaubec et Castle-Hill (rang Castle d’Autray actuel).  Dans cet extrait, on peut lire : 

« Ce chemin de frontière sera fait de manière à être passable pour des voitures à la fin de septembre prochain, mais ne sera fait, conformément à la Loi que trois ans après l’homologation du présent procès-verbal, ce chemin étant sur une concession en bois debout et point ou peu habitée. »

Par le contexte, nous comprenons que l’expression « concession en bois debout » désigne un ensemble de lots qui n’ont pas encore été défrichés et dont les arbres sont encore… debout!