Une tradition de Pâques

Capsules d'histoire

La cueillette de l’eau de Pâques est une tradition enracinée à Saint-Félix-de-Valois. Monsieur Denis Lépine, membre des Chevaliers de Colomb, organise l’événement depuis 26 ans. À l’aube, vers
3 h 30, M. Lépine fait son arrivée sur le site du rang des Forges Est. Il installe une génératrice qui puise l’eau de la source à contre-courant. L’eau est ainsi pompée jusqu’à un lavabo avec robinetterie, installé sur le bord du chemin. Les gens plus âgés, les enfants ainsi que les personnes à mobilité réduite peuvent donc avoir accès à l’eau de Pâques en toute sécurité. Il est tout de même possible de se rendre au ruisseau pour récolter l’eau. Les gens arrivent sur les lieux vers 4 h et affluent par centaine jusqu’aux environs de 6 h.

Selon la croyance, l’eau recueillie avant le lever du soleil, lors du dimanche de Pâques, aurait des propriétés curatives contre certains maux et permettrait de protéger les gens ainsi que leur demeure. Pour se faire, il suffirait de boire l’eau ou d’en asperger l’objet à protéger. L’eau de Pâques ne se dégraderait pas et ne s’évaporerait pas.

En 2016 et 2017, M. Lépine a fait l’objet de reportages lors de la récolte annuelle. Ces reportages sont disponibles sur le site Web du journal L’Action ainsi que sur l’application La Presse+.

Cette année, l’événement aura lieu le dimanche 1er avril.